Drapeau de l'UE

Douze pays de l'UE demandent à la Commission européenne de déclarer la suspension des importations de céréales ukrainiennes pour cinq pays de l'UE


La France, l'Allemagne et dix autres pays de l'UE s'inquiètent de l'introduction d'une interdiction temporaire des importations de produits alimentaires en provenance d'Ukraine pour cinq pays d'Europe de l'Est. Ceci est indiqué dans une lettre conjointe de ces pays envoyée à la Commission européenne, rapporte Interfax-Ukraine, citant Politico.

"Les 12 pays appellent à une "clarification" urgente de l'accord, que la CE a conclu "sans consulter les États membres de l'UE", indique le communiqué.
Dans la lettre, les ministres de 12 pays ont exprimé leur "sérieuse préoccupation" au sujet de l'accord, qui, selon eux, porte atteinte à l'intégrité du marché intérieur de l'UE».

"Nous appelons la Commission, dans le cadre du fonctionnement de l'UE et de ses États membres, à revenir à une procédure transparente selon les règles établies", indique l'appel, qui comprend également les Pays-Bas, l'Irlande, la Grèce, l'Autriche. , Belgique, Croatie et Luxembourg , Estonie, Danemark et Slovénie.

En outre, les pays signataires demandent à la Commission européenne d'expliquer "comment et pourquoi ils ont donné 100 millions d'euros de soutien aux agriculteurs d'Europe de l'Est" et appellent l'UE à discuter plus avant de cet accord.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×