Arrêter

La Hongrie a demandé à l'UE d'étendre les restrictions à l'importation d'oléagineux ukrainiens


La Hongrie a demandé à l'Union européenne de prolonger les restrictions sur les importations de céréales et de pétrole en provenance d'Ukraine au moins jusqu'à la fin de 2023, rapporte Reuters, citant le ministre des Affaires étrangères du ministère de l'Agriculture, Zsolt Feldman.

La Hongrie a également demandé à l'UE de fournir un soutien financier aux agriculteurs locaux pour faciliter le transport des stocks de céréales depuis les entrepôts nationaux avant la récolte de cette année. "Nous voulons nous assurer que la récolte en Hongrie se déroule en toute sécurité et que les agriculteurs puissent vendre leurs produits", a déclaré Feldman.

En avril de cette année, la Hongrie, la Pologne, la Bulgarie, la Roumanie et la Slovaquie ont restreint les importations de produits agricoles ukrainiens et ont demandé à la Commission européenne d'acheter les céréales ukrainiennes accumulées auprès d'eux. La surpopulation des marchés de ces pays avec des produits agricoles en provenance d'Ukraine a provoqué le mécontentement des agriculteurs locaux qui ne pouvaient pas réaliser leurs propres récoltes.

Le 2 mai, la Commission européenne a interdit l'importation de blé, de colza, de maïs et de tournesol d'Ukraine vers la Pologne, la Hongrie, la Bulgarie, la Slovaquie et la Roumanie. Les mesures restrictives sont à appliquer jusqu'au 5 juin. Le transit de produits agricoles ukrainiens par ces pays est autorisé.

Source: oléoscope (Russland)

Retour aux nouvelles
×