Engrais

Les agriculteurs ukrainiens ont réduit leurs achats d'engrais de 30 % par rapport à la période d'avant-guerre


Le volume des achats d'engrais minéraux par les agriculteurs ukrainiens a diminué d'environ 30 % par rapport à la période d'avant-guerre pour atteindre 1,5 à 2,5 millions de tonnes. Cette évaluation a été faite par le chef du département de vente au détail d'Ostchem RETAiL (l'un des distributeurs d'OSTCHEM), Eugene Khurilenko, comme l'a rapporté le service de presse de l'entreprise.

Selon lui, la structure de la consommation des agriculteurs en engrais minéraux a changé.

« Le premier en termes de consommation reste le salpêtre – plus de 50 %, c'est un classique. À la deuxième place cette saison se trouve HAN – 35 %. L'urée occupe la troisième place avec 15 % », explique E. Khurilenko.

Dans le même temps, la consommation d'engrais complexes a diminué en 2023, ce qui a des raisons objectives.

« Auparavant, des engrais complexes étaient livrés à l'Ukraine depuis des pays hostiles. Ce n'est un secret pour personne que 80% de ces engrais ont été importés de Biélorussie. Et c'était la base de la logistique de la plupart des commerçants ukrainiens travaillant avec des engrais composés », a expliqué l'expert.

Selon le responsable d'Ostchem RETAiL, cette année, le marché a également considérablement stimulé les accords de troc, dans lesquels les engrais sont échangés contre des céréales.

Il a qualifié l'augmentation du volume de troc de mouvement forcé en raison d'un manque de fonds de roulement chez les agriculteurs et de la hausse du coût d'emprunt.

"La poursuite de la dynamique du marché ukrainien des engrais dépendra de trois facteurs fondamentaux - le cours de la guerre, les prix du gaz et les prix du marché mondial des produits agricoles", a résumé Churilenko zusamm.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×