Drapeau Pologne

Depuis le 8 mai, les camions polonais ont suspendu les permis de transport en Ukraine


Le ministère du Développement municipal, des Territoires et des Infrastructures a décidé de suspendre temporairement l'obligation d'obtenir des permis pour les entreprises de transport polonaises transportant vers l'Ukraine depuis n'importe quel pays de l'Union européenne. Ceci est rapporté par le service de presse du département ukrainien.

La décision vise à résoudre la situation avec le blocage du poste de contrôle «Yagodin-Dorogus» par les entreprises de transport polonaises et à répondre à l'une des principales revendications des grévistes, à savoir l'imposition de sanctions pour l'absence de permis de transport vers l'Ukraine depuis pays tiers de l'UE.

« Notre position est claire : ces transports ne relèvent pas de l'accord entre l'Ukraine et l'UE sur le transport de marchandises et ne sont pas bilatéraux, et nécessitent donc des autorisations. Nous avons envoyé une lettre à la Commission européenne pour clarification et suspendons actuellement l'imposition d'amendes. Séparément, je soulignerai : depuis le début de cette année, Ukrtransferssicherheit n'a pris que 4 décrets de ce type pour les transporteurs polonais », a déclaré Alexander Kubrakov, vice-Premier ministre pour la restauration de l'Ukraine – ministre du Développement municipal, des Territoires et des Infrastructures.

Ainsi, à partir du 8 mai, les entreprises de transport polonaises peuvent effectuer des transports depuis n'importe quel pays de l'Union européenne vers l'Ukraine sans les autorisations appropriées et les exigences relatives aux normes environnementales des véhicules.

"Maintenant, plus de 5.000 XNUMX camions ne peuvent pas franchir notre plus grand point de contrôle. Il est impossible de répartir le flux de marchandises dans des conditions de capacité limitée et de blocus des ports maritimes. Nous sommes reconnaissants à nos amis polonais pour leur soutien constant dans la lutte contre l'agresseur et nous attendons avec impatience la poursuite du dialogue pour déverrouiller la frontière. Nous avons fait le premier pas, nous attendons un pas pour nous rencontrer", a souligné le vice-Premier ministre Sergueï Derkach.

Conformément à l'accord entre l'Ukraine et l'Union européenne sur le transport de marchandises, le transport bilatéral et de transit n'est pas soumis à l'obligation d'obtenir une autorisation.

Rappelons-nous, les premiers transporteurs polonais ont bloqué la route en direction du poste de contrôle «Yagodin - Dorogusk».

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×