Céréales

Les stocks de blé russes chutent sous des niveaux records


Au 1er septembre, les stocks de blé dans les entreprises agricoles (hors petites entreprises) s'élevaient à 28,8 millions de tonnes, soit 9 % de moins que les chiffres de l'année dernière, rapporte SovEcon.

« En août 2022, les stocks restaient à des niveaux records pour la période post-soviétique. Le volume de stocké dans les organisations agricoles grain "est tombé en dessous du niveau record dans un contexte d'exportations actives et de récolte réduite", ont déclaré les experts.

Les stocks de blé dans le centre et le sud de la Fédération de Russie auraient chuté de plus de 10 % par rapport à l'année dernière. Les stocks dans la région de la Volga sont encore 5 % supérieurs aux niveaux records de l'année dernière, dans un contexte de récolte active et de manque d'options de transport des céréales.

« La principale raison de la baisse des stocks réside dans les exportations record de la nouvelle saison. SovEcon estime les exportations pour 2023/24 à 48,9 millions de tonnes, soit 2 millions de tonnes Blé plus que l’année précédente », ont expliqué les analystes.

Le volume des stocks a également été affecté par la dégradation des perspectives de récolte de blé, que l'entreprise estime à 91,6 millions de tonnes pour la campagne en cours contre 104,2 millions de tonnes l'an dernier, sur fond de conditions climatiques moins favorables.

Dans le même temps, malgré la baisse, les stocks de blé des organisations agricoles restent supérieurs de 21% à la moyenne de la période.

"A long terme, les stocks élevés, notamment dans les régions proches du port, exerceront une pression supplémentaire sur le marché intérieur", prédisent les experts.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×