Diagramme

Les prévisions de la récolte de blé roumaine sont tombées en dessous du niveau de l'année précédente


Agritel a abaissé les prévisions de récolte de blé roumain pour la saison 2023/24 de 15 % à 8,76 millions de tonnes en raison de la sécheresse de mai-juin. La prévision de récolte est ainsi inférieure à celle de la saison dernière, également affectée par la sécheresse, avec 9,2 millions de tonnes.

« Les résultats montrent que la sécheresse a commencé à un moment où le blé d'hiver était encore à un stade de développement vulnérable, affectant à la fois la période de floraison et le remplissage des grains », explique Agritel.

La prévision de production de blé d'Agritel était basée sur un rendement prévisionnel de 4,05 tonnes/hectare, soit 12 % de moins que la moyenne quinquennale ajustée, et une superficie estimée à 5 millions d'hectares, en légère hausse par rapport à l'an dernier. Les prévisions mises à jour supposaient que les conditions météorologiques ne s'amélioreraient pas avant la récolte de début juillet.

On s'attend à ce que l'orge d'hiver et Colza en Roumanie ne sera pas affectée par la récente sécheresse car elle approche Blé se sont développés et les rendements en 2023 devraient être moyens. Maïs pourrait être menacée par des retards de semis ce printemps et une humidité insuffisante, mais il reste encore du temps dans son cycle pour améliorer les conditions de développement des plantes.

La récolte céréalière élevée en Roumanie au cours de la nouvelle saison réduira la possibilité de Céréales transbordement dans le port roumain de Constanta, qui, par exempleusammen avec les exportations bloquées des ports ukrainiens de la mer Noire ne permettra pas l'utilisation active des ports du Danube, à partir desquels le grain est transbordé par de petits navires pour être transbordé à Panamaxi dans les ports roumains.

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×