Drapeau Pologne

La Pologne décide enfin d'interdire unilatéralement les importations de céréales ukrainiennes


La Pologne a finalement décidé de ne pas ouvrir ses frontières aux importations de céréales ukrainiennes. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki le 12 septembre.

"La Pologne ne nous permettra pas de traiter avec l'Ukraine Céréales être inondé. Quelle que soit la décision des responsables bruxellois, nous n’ouvrirons pas nos frontières », rapporte Interfax-Ukraine dans la déclaration du Premier ministre sur le réseau social X.

H. Morawiecki a souligné que l'UE était en train de décider si elle souhaitait maintenir l'embargo temporaire sur les importations de produits alimentaires ukrainiens imposé au printemps à la Pologne et à d'autres voisins de l'Ukraine.

« Je vais vous dire comment cela va se terminer : nous n’ouvrirons pas la frontière. "Il faut y réfléchir, car seuls les Polonais décident de l'avenir de notre propre maison", a souligné le chef du gouvernement polonais.

Rappelons qu'à la mi-avril 2023, la Pologne, puis la Hongrie, la Slovaquie et la Bulgarie ont suspendu les importations de céréales et d'autres produits alimentaires en provenance d'Ukraine sous la pression des producteurs locaux.

Les deux pays n'ont accepté de lever les restrictions unilatérales qu'après de longues négociations avec l'UE, à l'issue desquelles la Commission européenne a accepté de fournir 100 millions d'euros pour indemniser les agriculteurs des pays voisins de l'Ukraine. En conséquence, cinq pays d’Europe de l’Est – la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie, la Bulgarie et la Roumanie – ont imposé un embargo sur l’importation de diverses céréales et Cultures oléagineuses De l'Ukraine a décidé. Les restrictions sont en vigueur jusqu'à la mi-septembre.

Des élections législatives régulières auront lieu en Pologne le 15 octobre 2023, au cours desquelles l'ensemble du Sejm et du Sénat seront réélus.

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×