Banned

La Moldavie limitera temporairement les importations de céréales et d'huile végétale en provenance d'Ukraine


La Moldavie envisage d'imposer des restrictions temporaires à l'importation de Céréales ainsi que Oléagineux importer d'Ukraine. Cela a été rapporté par le ministre de l'Agriculture Vladimir Bolya le 5 mai lors d'une réunion avec le chef de la délégation de l'UE en Moldavie, Yanis Majeiks.

Comme indiqué au ministère de l'Agriculture, Bolya a informé le diplomate de "l'intention du ministère d'appliquer temporairement les mesures que certains pays de l'UE ont introduites concernant l'importation de céréales et d'oléagineux d'Ukraine".

Il a également déclaré que le gouvernement avait l'intention de compenser la taxe d'accise sur le diesel usagé et de subventionner le coût des produits phytosanitaires et des engrais.

Rappelons qu'auparavant, l'Union des agriculteurs de Moldavie avait demandé au ministère de l'Agriculture de limiter temporairement l'importation de produits agricoles ukrainiens. Selon les agriculteurs moldaves, les restrictions temporaires sur les importations de produits ukrainiens introduites dans certains pays de l'UE entraîneront une croissance de ces produits en Moldavie. L'association affirme que la chute des prix des céréales et des oléagineux a déjà amené des milliers de petits et moyens agriculteurs touchés par la sécheresse de l'an dernier au bord de la faillite.

En avril, la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie ont imposé une interdiction temporaire d'importer des céréales, des oléagineux et d'autres produits agricoles en provenance d'Ukraine afin de protéger les agriculteurs locaux. Un peu plus tard, des mesures similaires ont été introduites par la Roumanie et la Bulgarie.

Comme l'a rapporté euronews le 2 mai, l'UE a signé un accord pour mettre fin au différend commercial sur les céréales ukrainiennes. L'importation de Blé, Maïs, Colza ainsi que graines de tournesol, dont les livraisons, selon la Commission européenne, ont le plus grand effet déstabilisateur, seront temporairement interdites en vertu de l'accord. Seul le transit de ces produits par ces pays sera autorisé. Ils interdiront d'autres produits ukrainiens - produits laitiers, fruits, Le sucre, Miel, Oeufs, Viande et Vin – garder.

En échange de la levée des interdictions, la Commission européenne accordera aux agriculteurs polonais, hongrois, slovaques, roumains et bulgares une aide de 100 millions d'euros.

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×