Inondation

En Allemagne, le blé et le colza meurent dans les champs inondés


Les producteurs allemands de blé d'hiver subissent des pertes importantes en raison des pluies persistantes. Les maraîchers souffrent également des éléments.

De nombreux domaines dans les régions allemandes où traditionnellement Céréales est maintenant sous l'eau. Le blé d’hiver est littéralement en train de mourir. Les agriculteurs locaux s'attendent déjà à des pertes qui s'élèveront à 300 à 400 euros par hectare.

Pire encore, l’automne humide a empêché certains agriculteurs de semer du blé d’hiver. Cela signifie que l’Allemagne pourrait être confrontée à une pénurie de farine au printemps. Les alternatives incluent le blé de printemps, Maïs et l'avoine considérée.

Également le colza d'hiver et Orge sont touchés par les pluies. Certains champs de betteraves sucrières et de pommes de terre n’ont pas été récoltés.

Source: oléoscope (Russland)

Retour aux nouvelles
×