Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

Les prix alimentaires mondiaux chutent en 2023


En décembre 2023, l'indice mondial des prix alimentaires déterminé par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) était de 118,5 points, soit 1,8 point (1,5 %) de moins qu'en novembre. Le service de presse de la FAO l'a rapporté le 5 janvier.

« La hausse des indices de prix des produits laitiers et Céréales a été causée par la baisse des indices de prix pour Le sucre, huiles végétales et la viande compense largement. La valeur de l'indice était inférieure de 13,3 points (10,1%) au niveau correspondant de l'année précédente. Fin 2023, la valeur de l'indice était de 124 points, soit 19,7 points (13,7%) en dessous de la moyenne de 2022", ont indiqué les experts.

Il convient également de noter que la valeur moyenne de l'indice des prix des céréales en décembre était de 122,8 points, soit 1,8 point (1,5%) de plus que le niveau de novembre, mais 24,4 points (16,6%) de moins que la valeur correspondante de décembre 2022.

« D'une manière générale, la valeur de l'indice des prix des céréales à la fin de 2023 était de 130,9 points, soit 23,8 points (15,4 %) en dessous de la moyenne annuelle record de 2022. Cette tendance à la baisse s'explique par le fait que l'offre de céréales sur le marché mondial reste suffisant » précise le rapport.

L'indice des prix des huiles végétales s'est établi en moyenne à 122,4 points en décembre, soit 1,7 point (1,4 pour cent) de moins que le mois précédent, après avoir brièvement augmenté en novembre. La baisse de cet indice, survenue malgré les réductions saisonnières de la production dans les principaux pays producteurs, reflète la baisse des prix du palmier sur le marché mondial, Soja-, colza ainsi que L'huile de tournesol ce qui est dû à la baisse des achats des principaux importateurs.

"Pour l'ensemble de l'année 2023, la valeur de l'indice des prix de l'huile végétale est de 126,3 points, nettement inférieur (de 61,5 points ou 32,7%) à celui de 2022 et au niveau le plus bas des trois dernières années", ont indiqué les analystes.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×