Arrêter

Les négociants mondiaux de céréales cesseront d'exporter des céréales russes à partir du 1er juillet


Les négociants mondiaux en céréales – Cargill, Viterra, Louis Dreyfus – ont cessé d'exporter des céréales russes depuis le 1er juillet Céréales ensemble. Les entreprises ont informé le ministère de l'Agriculture de la Fédération de Russie de cette décision, ainsi que du fait qu'en mars de cette année déjà, elles avaient commencé à clarifier les problèmes de transfert de leur entreprise à de nouveaux propriétaires, a rapporté Interfax.

Selon Vladimir Petrichenko, PDG de ProZerno, le marché "a déjà pris le départ des négociants mondiaux en céréales, ils ont déjà stocké de la paille là où c'était nécessaire".

Selon ses estimations, ces trois sociétés représentent 16 % des exportations de céréales russes.

Vladimir Petrichenko suggère que le nouveau mécanisme d'interaction avec les entreprises étrangères pourrait être le suivant : leurs anciennes "filles", par exemple MZK Export (anciennement Viterra Rus), exerceront leurs anciennes fonctions, "et Viterra, fusionnant avec Bunge, deviendra grain acheter chez elle à des conditions FOB ».

"Ce n'est pas forcément le cas, mais le mécanisme pourrait fonctionner ainsi", explique l'expert.

Selon Elena Tyurina, responsable du service d'analyse de l'Union russe des céréales, MZK Export a expédié 2022 millions de tonnes de céréales à l'exportation au cours de la campagne de commercialisation 23/3,7 (contre 2,9 millions de tonnes l'année précédente), la filiale de Cargill 2,3 millions tonnes (vs. 1,4 million de tonnes) et Louis Dreyfus Est (filiale de Louis Dreyfus) 1,2 million de tonnes (vs. 0,8 million de tonnes). Ainsi, le volume total des livraisons de ces sociétés s'est élevé à 7,2 millions de tonnes.

Elle a ajouté que la filiale de Vuterra est quatrième au classement des exportations de la saison, avec Cargill sixième et Louis Dreyfus onzième.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×