Drapeau de l'UE

Cinq pays d’Europe de l’Est appellent à la suppression des droits d’importation sur les céréales ukrainiennes


Les ministres de l'Agriculture des États membres de l'UE limitrophes de l'Ukraine envisagent de réintroduire des droits d'importation sur les produits ukrainiens Céréales nécessaire en raison d'une prétendue concurrence déloyale. Les ministres de l'Agriculture de Bulgarie, de Pologne, de Hongrie, de Roumanie et de Slovaquie ont envoyé une lettre correspondante au vice-président de la Commission européenne, au commissaire européen au Commerce, Valdis Dombrovskis, et au commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski, a déclaré le chef du ministère hongrois de l'Agriculture. Istvan Nad, rapporte le service de presse du ministère.

Selon la lettre, ces dernières années, outre les défis causés par les coûts de production élevés, l'augmentation des risques de prix et de bénéfices et les conditions climatiques défavorables, l'augmentation des exportations ukrainiennes a suscité des inquiétudes croissantes chez les agriculteurs des pays mentionnés.

«La principale raison en est que les produits agricoles ukrainiens, qui sont moins chers en raison de normes de production et de tailles d'exploitation différentes, sont exclus des marchés d'exportation traditionnels. Zusa« Combiné aux changements introduits par la nouvelle politique de l'UE, cela représente un lourd fardeau pour la production agricole », a souligné I. Nad.

Il a également rappelé que les cinq pays frontaliers de l'Ukraine font partie des six États membres de l'UE qui ont nettement plus de Blé ainsi que Maïs peuvent produire plus que ce dont ils ont besoin, leur contribution à la sécurité alimentaire européenne est donc importante.

« C'est pourquoi Bruxelles doit introduire des mesures qui protègent les marchés des États membres limitrophes de l'Ukraine tout en leur permettant d'exploiter leur potentiel d'exportation. Une telle possibilité pourrait être l’introduction de droits de douane sur les produits agricoles les plus sensibles », a déclaré le ministre.

Il est également important de garantir que l’UE adhère à des normes agricoles uniformes pour tous les produits proposés aux consommateurs européens.

« C'est pourquoi nous demandons à la Commission européenne de rendre compte de la mesure dans laquelle les normes de production ukrainiennes sont conformes aux normes de production agricole de l'UE », a souligné Nad.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×