Commission européenne

Le commissaire européen menace de bloquer le maintien des préférences commerciales pour l'Ukraine


Le commissaire européen à l'agriculture, Janusz Wojciechowski, a déclaré qu'il ne soutiendrait pas la prolongation de l'accord de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE pour 2024/25 si ses propositions ne sont pas prises en compte. C'est ce qui ressort d'une lettre officielle correspondante adressée au chef de la Commission européenne par J. Wojciechowski. Comme le rapporte l'agence de presse polonaise RFM24, Wojciechowski a envoyé une lettre à la chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et au vice-président de la Commission européenne chargé du commerce, Valdis Dombrovskis.

Le commissaire européen suggère en particulier que le nouveau règlement contienne des sauvegardes similaires à celles déjà appliquées par l'UE aux importations de colza, de maïs, de tournesol et de blé ukrainiens. Elle appelle également à des limites quantitatives sur le sucre et la volaille, dont les importations « augmentent rapidement et menacent de déstabiliser le marché européen ».

"Le maintien des privilèges commerciaux pour l'Ukraine, contenus dans le règlement de l'UE qui expire cette année, sans clauses de sauvegarde ni restrictions quantitatives, risque une nouvelle crise d'excédent de produits agricoles importés d'Ukraine", a souligné J. Wojciechowski.

Selon lui, l'UE devrait « repenser le concept de son aide, qui implique une ouverture illimitée ». Dans le même temps, il accuse la Russie, qui bloque la mer Noire et éloigne l’Ukraine de ses marchés traditionnels d’Asie et d’Afrique, d’être responsable de la situation actuelle.

Dans le même temps, le commissaire a réitéré sa proposition visant à soutenir le transit ukrainien vers les ports de l'UE, d'où les céréales ukrainiennes seraient transportées vers les marchés d'Afrique et d'Asie.

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×