drapeau russe

Les attentes d'une récolte record pour les céréales russes ne seront guère satisfaites


J'ai noté la récolte de céréales en Fédération de Russie en 2022 ne devrait pas battre des records. Mai lors d'une conférence de presse exprimée par le président de l'Union russe des céréales Arkady Zlochevsky, rapporte Interfax.

Il est peu probable que des récoltes record soient au rendez-vous. Pourtant, les analystes et le ministère de l'Agriculture doivent être réévalués sur les dossiers. Il y a de nombreuses déclarations sur le fait que nous nous attendons à une récolte exceptionnelle. Mais s'il en est ainsi, c'est une grande question.

Arkadi Zlochevski

Président de l'Union russe des céréales

Il estime qu'environ 120 millions de tonnes de céréales, dont 80 millions de tonnes de blé, pourraient être récoltées cette année.

Selon le chef de l'Union, cette prévision se fonde essentiellement sur des données relatives aux résultats des semis d'hiver (19 millions d'hectares), qu'il ne remet pas en cause pour la première fois. Selon les régions, les taux d'alimentation hivernale ont quant à eux ralenti par rapport à l'année précédente et ont diminué de 16,6 millions d'hectares.

Pourquoi seulement 200 XNUMX hectares sont-ils nourris en une semaine, alors que le rythme était autrefois beaucoup plus rapide ? Eh bien, peut-être juste parce qu'il n'y en a pas, parce qu'il n'y a peut-être rien à nourrir en plus, alors ? Et en effet, cette diminution du taux d'engrais est un papier de tournesol pour une estimation réelle des zones et combien nous allons vraiment devoir nettoyer.

Arkadi Zlochevski

Président de l'Union russe des céréales

Parlant de la graine d'été, le chef de l'Union a déclaré que le rythme de sa mise en œuvre est encore plus lent que l'an dernier. La raison principale en est "qu'il n'y a pas de préparation technique et pas d'argent, ce n'est pas suffisant".

Rappelons que le ministère de l'Agriculture de la Fédération de Russie prévoit des recettes brutes de céréales cette année à 130 millions de tonnes.

Retour aux nouvelles
×