drapeau turc

Les flux de blé vers la Turquie diminueront d'ici 3 mois en raison d'un changement de régime d'importation


La demande de blé en Turquie devrait être faible dans les mois à venir en raison de changements dans le régime d'importation/exportation du pays. Les changements apportés au système d'importation signifient que les meuniers locaux qui exportent de la farine doivent désormais d'abord exporter la quantité requise avant de pouvoir obtenir une licence leur permettant d'importer du blé en franchise de droits, rapporte AgriCensus.

Toutes les importations de blé non réglementées par cette licence sont soumises à un droit d'importation de 130 %. Le document officiel indiquait que "les importations de blé, qui doivent être effectuées avant la fin des engagements d'exportation, ne sont pas autorisées entre le 1er juin et le 31 août". Bien que des sources commerciales aient déclaré que cela reste incertain, il est possible que les exportations soient interdites en mai pour obtenir un permis d'importation en juin et si tel est le cas, la demande d'importations devrait être encore plus faible en juin. "La Turquie n'importera pas beaucoup de blé avant septembre", a déclaré un négociant.

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×