Soja

L'Ukraine cultive du soja sans OGM selon les normes européennes


Malgré les difficultés majeures dues à l'agression russe, les agriculteurs ukrainiens adhèrent fermement à une production agricole durable et contribuent à la sécurité alimentaire mondiale.

C'est ce qu'a déclaré le premier vice-ministre ukrainien de la politique agricole et de l'alimentation, Taras Vysotsky, lors du sommet international sur les non-OGM, a déclaré le ministère de la politique agricole dans un communiqué.

« Les agriculteurs continuent de semer Soja – une culture vitale pour l'approvisionnement en protéines de l'Europe. En 2022, plus de 1,5 million d'hectares ont été semés en Ukraine et 3,7 millions de tonnes de soja ont été collectées, soit 7 % de plus qu'en 2021. Depuis le début de 2023, environ 1 million de tonnes de soja ukrainien ont déjà été exportées vers l'UE. » rapporte Taras Vysotsky.

Il a noté que l'Ukraine, en tant que candidate à l'adhésion à l'UE, adhère aux dernières modifications de la législation de l'UE. J'ai notamment souscrit aux Règles Anti-Déforestation. Et dès la fin 2024, certains produits agricoles comme le soja ne seront cultivés que dans des zones où aucune forêt n'a été défrichée.

De plus, selon Taras Vysotsky, en 2022, environ 658.000 XNUMX tonnes Soja en Ukraine (17,5 % de la production totale) certifié soja durable non OGM. Cela garantit que le soja est strictement conforme aux réglementations phytosanitaires de l'UE et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×