Sarrasin

La production de sarrasin en Ukraine peut être réduite de 10 à 15 %


La récolte de sarrasin en 2022 devrait être au niveau de l'année dernière, peut-être de 10 à 15 % de moins, ce qui sera suffisant pour les besoins de l'Ukraine. C'est ce qu'a déclaré le directeur adjoint des travaux scientifiques du Centre national d'économie agricole Nikolai Pougatchev, selon le service de presse de la NAAN le 13 juin.

Il a rappelé que ces dernières années, en Ukraine, les agriculteurs ont augmenté la production de sarrasin : si leur récolte en 2019 était de 85 2021 tonnes, en 110, elle a déjà atteint XNUMX XNUMX tonnes.

Malgré les semis difficiles en temps de guerre, un grand nombre de champs minés qui ne peuvent pas être travaillés, les agriculteurs ukrainiens ont semé suffisamment de sarrasin.

Nikolaï Pougatchev

Directeur des Travaux Scientifiques du Centre National d'Economie Agricole

On estime que la récolte 2022 atteindra jusqu'à 2,5 kg Sarrasin fourni par citoyen. Ce n'est pas une situation critique, mais il faut attendre une nouvelle récolte. À partir de septembre, les prix seront stables - au niveau de 2 à 2,25 € pour un kilogramme de semoule de sarrasin. C'est quand il y a des problèmes avec l'importation. Et si suffisamment de céréales importées sont mises à disposition, le prix du sarrasin peut être réduit à 1,60 € le kilogramme, voire moins.

En attendant notre récolte, nous achèterons du sarrasin étranger. Auparavant, nous importions beaucoup de céréales de l'agresseur russe, ainsi que du Kazakhstan. Les réseaux recherchent actuellement de nouveaux fournisseurs, et le sarrasin russe peut certainement remplacer le sarrasin polonais ou lituanien – beaucoup de céréales sont également cultivées dans ces pays. Mais le prix des gruaux importés sera élevé en raison de la hausse des prix du carburant. Les livraisons à l'importation chez nous se font principalement par la route. Le prix baissera probablement à la fin de l'été, lorsque nous recevrons la récolte de sarrasin ukrainien.

Nikolaï Pougatchev

Directeur des Travaux Scientifiques du Centre National d'Economie Agricole

Retour aux nouvelles
×