champ de blé

Les surfaces de maïs en France seront au plus bas depuis 30 ans


Le ministère français de l'Agriculture prévoit une forte réduction de la superficie de maïs en 2023/24 au niveau le plus bas depuis plus de 30 ans - 1,33 million d'hectares, rapporte Reuters.

Une baisse est attendue en raison des fortes pertes dues à la sécheresse au cours de l'année écoulée et des marges plus faibles par rapport à la culture d'autres cultures.

Dans le même temps, la superficie cultivée en tournesol peut augmenter de 1% en un an - à 868 24,2 hectares, soit 5% de plus que la moyenne des XNUMX dernières années. Malgré les faibles rendements de la sécheresse de l'an dernier, les graines de tournesol sont restées attractives pour les agriculteurs français en raison de prix de marché favorables et de coûts de culture inférieurs.

Pour le blé tendre, le ministère a maintenu son estimation des surfaces cultivées pour 2023/24 à 4,77 millions d'hectares (+1,6 % par an).

Source: APKinformer (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×