département de l'agriculture des Etats-Unis

L'USDA prévoit une baisse de 21% de la production de blé de l'Ukraine


L'USDA prévoit que la production de blé chutera de 2023 % en 21 par rapport à l'année précédente, principalement en raison de la guerre avec la Russie. Dans un contexte de baisse de la production, on s'attend donc à une baisse des exportations de l'Ukraine.

Selon le ministère, la production de blé en Ukraine chutera en 2023 de 20,9 millions de tonnes l'an dernier à 16,5 millions de tonnes et en 2021 à 33,01 millions de tonnes.

La moisson des autres Céréales en Ukraine devrait chuter à 34,06 millions de tonnes contre 2022 millions de tonnes en 28,67.

En moyenne, les résultats suivants sont prévus : Maïs 22 millions de tonnes sont récoltées (2022 c'était 27 millions de tonnes), Orge – 5,9 millions de tonnes (6,18 millions de tonnes), L'avoine – 350 mille tonnes (390 mille tonnes).

L'exportation de Blé en provenance d'Ukraine sera de 2023 millions de tonnes pour la campagne de commercialisation 24/10, contre 15 millions de tonnes pour l'année en cours. Le bureau a également publié ses prévisions pour les exportations de maïs : une baisse de 16,5 millions de tonnes est attendue, contre 25,5 millions de tonnes à la même période l'an dernier.

Rappelons que selon les prévisions du ministère de l'Agriculture, l'Ukraine pourra ensemencer presque autant de superficie cette année que par le passé. Cela permettra de croître au moins deux fois plus que la consommation des Ukrainiens et de maintenir le potentiel d'exportation du secteur agricole au niveau de l'an dernier – plus de 20 milliards de dollars.

Dans le même temps, comme prévu dans le département, les agriculteurs augmenteront les surfaces en oléagineux et réduiront partiellement en céréales et maïs.

Source: Ukragroconsult (Ukraine)

Retour aux nouvelles
×